ccoquelicots et roses trémières

Coquelicots que l’on chante,

Une chanson larmoyante.

Roses rouges flamboyantes,

Roses roses ravissantes,

Roses trémières géantes,

Chaque jour si résistantes,

Vous êtes parfois exubérantes.

Envie de vous cueillir me tente

Souvent, mes jolies élégantes,

Mais vous êtes trop piquantes.

Votre floraison a été lente,

Mes petites fainéantes.

En face, vos tiges grandes,

Attire oiseaux papillons ; fleurs ardentes,

Toutes entourées de plantes,

Vous êtes accueillantes

Grâce à vos couleurs chatoyantes.

Très vite, l’ambiance devient enivrante,

Même sur une chaise pliante.

Il m’a suffit d’être patiente,

Pour vous admirer, mes charmantes,

Face à vous, sur l’herbe verdoyante.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×