Noces de cuivre

Mille neuf cent soixante dix sept,

Année très spéciale, vous êtes d’accord ?

Au nom de tous, je lis ce poème, et vous souhaite,

Pour toujours, une vie toute en or.

Une rencontre à Aulnay sous Bois,

Un mariage en mille neuf cent soixante dix neuf,

Trente trois ans de mariage !! Wouah !!!!

Nous sommes présents pour faire la teuf

Envie de vous remercier, vous, nos parents,

Pour votre présence et votre immense soutien.

Les moments de galère passés en coup de vent,

Tout le monde n’a pas cette chance, ce n’est pas rien.

 

Le temps qui passe nous fait vous apprécier,

Toujours de plus en plus fort, vous, nos parents.

Nous voici ici présents, pour vous remercier et vous fêter.

Merci aussi de vous occuper si bien, de vos petits enfants.

Vous aimez voyager, faire la fête et les magasins,

Comme c’est agréable des parents comme vous !

Après vos noces de cuivre, continuez les câlins,

Voyagez, soyez heureux et continues de faire la nounou.

Ce petit poème a été écrit pour vous montrer,

A quel point, nous tous, nous vous aimons,

Vous êtes des parents qui nous ont choyés,

Maintenant levons nos verres et trinquons.

 

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site